Gotz Artiste Peintre

Gotz Artiste Peintre

2009 Juin NO NAME GALLERY - Tahiti

    Je me fais une joie d'exposer à la NO NAME GALLERY, déjà parce que j'avais trouvé le lieu sympa et pas très grand: idéale pour une petite expo de milieu d'année.

        

Ensuite parce que j'y avais senti une bonne ambiance lors de précédents vernissages et que je tenais à faire qq. chose avec  Emmanuel (le patron de la galerie) qui est qq'un que j'estime et qui à fait bcp de petites choses pour l'Art en Polynésie, de plus, c'est un passionné et il ne me prend pas la tête.

       

Départ difficile : après l'exposition d'ART CONTEMPORAIN au Musée de Tahiti et des îles , où j'avais présenté avec Laurent Boderau une installation importante:

     "Culte à la Déesse du progres "...

Je devais enquiller sur la préparation de mon  expo. C'est alors qu'une méchante grippe tropicale m'a cloué au lit une semaine me laissant 'out' encore deux autres.
Me voila encore à la bourre....

 

Comme le lieu d'exposition est petit, j'avais décidé de faire des œuvres de format réduit, verticales. J'ai commencé plusieurs peintures sur bois, mais je trouvais cela « classique », ennuyeux. Apres cette grippe, j'avais beaucoup de mal à me motiver.

 

                     

Je venais de finir une petite série de toiles avec un modèle japonais, j'ai ressortis quelques photos que j'avais mises «  sous le coude » : surexposées, à contre-jour, elles avaient tout pour être ratées, pourtant, elles stimulaient mon esprit, j'aimais cette présence, l'image de quelqu'un sans son image…Cela ressemble à ce que je cherche à obtenir sur mes toiles depuis un bon moment.

 

Je monte une toile sur un châssis, divise l'espace en trois, prépare le fond sommairement et me met à la peinture le lendemain.

        

Quelques dizaines de minutes, ça sort tout de suite et je suis satisfait du résultat, j'ai envie de continuer, je vais suivre cette voie.

      

Content de laisser de l'espace dans ces toiles ( peut-être parce qu'elles sont plus petites qu'a l'accoutumée), de travailler plus dans le geste, saisir le sujet avec simplicité, dans son mouvement.

    

Je fais une série en rouge à partir de photos que j'avais fait avec une danseuse chinoise, le mouvement, le geste, ça péte !

 

 

Comme ce sont les seules images que j'ai sous la main, je choisis les kimonos bleus pour faire l'affiche.

            

Je fais une série de photos de mon modèle en 'yukata' (la version moins chaude que le kimono), cela m'inspire quatre autres toiles, avec des couleurs très douces et plein de ressentis de mon récent voyage au Japon.

 

              

 

 

       omatsuri - la fête, en souvenir des fêtes de l'été à Kyoto

 

       Bois et feuille d'or:un des élément d'un petit triptyque sur le théme de la danse Chinoise:

 

 

 

 

"WU" Des travaux sur le mouvement en 2 ou 3 scénes.

 

 

 

Avide de trouver d'autres sujets, je pose moi-même pour plusieurs séries de photos, comme je fais le sujet et le photographe en même temps, j'vous dis pas la galére!

        

Bref, apres quatres "scéances" et plusieurs centaines de clichés pris (merci le numérique) je selectionne une quinzaine d'images, des trucs super-interressants pour certaines, des pistes à explorer maintenant ou plus tard...

 

 

 

 

 

 

 

Deux travaux sur bois: "Tai-chi" I et II

 

 

 

Passe une amie Tahitienne qui veut couper qq bambous dans le jardin, je lui demande de danser un TAMURE devant mon objectif, SUPER !

 

             

 

Je peux donc faire qq toiles Polynesiennes, cool ! 

 

 

TAMURE

 

 

 

 

Ma "palette"

 

 

Vahine Tahiti

 

 

 Accrochage dans la bonne humeur à la galerie.

(Photos Tahiti presse)

 

 

 

A suivre....

 

 

 

 

 

 



27/05/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres